L'Amicale

Fermer Présentation

Fermer Expositions

Fermer Publications

Nos recherches

Fermer Aidez-nous !

Fermer Ay sur Moselle

Fermer Biographies

Fermer Historique

Fermer Thématiques

Dernière MAJ

14 octobre 2011

Visites

 21564 visiteurs

 1 visiteur en ligne

Thématiques - Les ponts
Chemin de fer de la ligne MAGINOT :

Dans le cadre des travaux de construction de la ligne MAGINOT (1929-1936), un embranchement de chemin de fer, à écartement standard, a été réalisé depuis le triage de Hagondange, permettant l’approvisionnement des ouvrages fortifiés. Cette voie militaire a nécessité la construction de ponts pour franchir le canal et la Moselle. La ligne ferrée quittait le réseau national à hauteur de la maison du garde barrière (actuel n° 10 rue de la cokerie à Hagondange). Elle franchissait la rue PASTEUR à Talange, longeait cette rue, côté sud, jusqu’à la RN n°53. Puis elle traversait la route, passait sur les ponts du canal Camifemo et de la Moselle. On peut suivre ce tracé sur la carte ci-dessous.
 
pont3.jpg
Carte d’Etat Major de 1939. Collection I. BORRI.

Ensuite elle se séparait en deux voies : l’une allait vers le bois de Reinange, l’autre vers Vigy, pour rejoindre le réseau SNCF. L’armée française avait construit un quai d’embarquement à 4 voies dans le village d’Ay sur Moselle (en face de la maison de Monsieur Claude NOCKELS rue de Metz).

 
pont1.jpg
Plan de 1960. Collection E. NOBILE.

Le 14 juin 1940, les autorités militaires françaises donnent l’ordre de faire sauter les ponts enjambant la Moselle. Le pont routier d’Hagondange saute en premier (très tôt le matin au environ de 6h30), puis le pont de Talange et enfin celui du chemin de fer (ligne MAGINOT) vers 8h. Des débris atteindront le moulin d’Ay et l’abîmeront. De ce fait, la voie ferroviaire n’a pratiquement pas été utilisée. Elle est déposée après guerre.
En juillet 1940, les autorités allemandes réparent le pont de Talange qui a subi moins de dégâts. Il sera utilisé comme voie routière pendant toute l’occupation.
En septembre 1944, lors de leur retraite, les troupes allemandes dynamitent complètement le pont.
En 1945, l’armée américaine répare provisoirement le pont du chemin de fer (ligne Maginot). Seuls les piétons et les cyclistes peuvent l’utiliser.
En 1947, la direction départementale de l’équipement le restaure en utilisant des tabliers en bois (surplus de l’armée américaine). Ce qui permet d’ouvrir la circulation aux automobiles à un sens.
En 1972, la D.D.E. refait le tablier du pont comme on peut le voir de nos jours. A signaler que pendant la 2ème guerre mondiale, les ponts surplombant le canal Camifemo n’ont pas été détruits.

 
pont2.jpg
Photo de Mme G. PINEL.

Documentations et extraits :
- Hagondange et ses rues par Guy GINION - Christine et Innocent BORRI.

Rédaction :

Christian JEAN

Date de création : 11/10/2009 @ 22:59
Dernière modification : 17/10/2009 @ 00:30
Catégorie : Thématiques
Page lue 855 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


^ Haut ^